PHythothérapie
selon F.E.AT

 Introduction 

Les propriétés médicinales des plantes varient selon que vous utilisez la racine, la tige, les feuilles, les fleurs, les fruits, l'écorce ou les semences.

L'époque de la récolte des plantes joue aussi un rôle, car certains principes apparaissent et disparaissent selon l'âge du végétal. 

La Nature du climat, celle du terrain ont aussi une influence et certaines plantes peuvent être bonnes comme nocives, selon le lieu de leur provenance. 

Calendrier
Les racines sont à récolter au Printemps, lorsque les feuilles commencent à pousser, soit en Automne, après la chute des feuilles.
Les bourgeons sont à accueillir avant que les jeunes feuilles soient désunies.
Les feuilles sont à prélever lorsqu'elles ont acquis la plus grande vigueur, càd (c'est à dire) au moment où les fleurs vont apparaître. 

Les cueillir par temps sec, après le lever du Soleil et que la rosée se soit évaporée.
Les fleurs sont cueillies avant leur entier épanouissement, sauf les violettes et les pensées.
L'écorce des résineux se récolte au Printemps, les autres en Automne.
Les fruits quand ils sont à pleine maturité.

Calendrier Végétal

JANVIER FÉVRIER

Pulmonaire

MARS

Bourgeons de sapin, fleurs de narcisse, de tussilage,
de violettes

AVRIL

Fleurs d'ortie blanche

MAI

Absinthe, ciguë, lierre terrestre, muguet, pensée sauvage, raifort, chatons de noyer

JUIN

Feuilles et sommités: angélique, armoise, bardane, belladone, bétoine, bourrache, chicorée, digitale, fumeterre, guimauve, jusquiame, marrube, pariétaire, pavot, pissenlit, plantain, roue, saponaire, verveine, fleurs d'arnica, coquelicot, camomille, genêt, nénuphar, sureau, tilleul

JUILLET

Feuilles et sommités
aigremoine, centaurée, chélidoine, hysope, marjolaine, mauve, mélisse, mélilot, menthe, millefeuille, origan, rue, sauge, serpolet, tanaisie, thym

AOÛT

Feuilles et sommités
morelle, noyer, stramoine, bouillon blanc, guimauve, houblon

Fruits et graines
angélique, anis, coriandre

SEPTEMBRE

Racines
angélique, acore, chélidoine, chicorée, chiendent, fenouil, fougère, nénuphar, patience, raifort, douce amère, valériane

Fruits
airelle, épine vinette, nerprun, sureau

OCTOBRE

Racines
bardane, bryone, consoude, garance, saponaire, valériane

Bulbes
colchiques

Fruits
genièvre, sureau

NOVEMBRE

Bulbes
lys, narcisse

Écorces d'Arbres

Séchage
Il doit se faire à l'air libre et à l'abri du Soleil
A stocker ensuite dans des vases clos, à l'abri de la lumière et de l'humidité.
Les plantes qui reprennent de l'humidité après avoir été séchées, perdent leurs propriétés.
Les plantes ont des actions très différentes sur le corps humain, dont certaines sont indésirables, voire dangereuses.
Nous les laissons de côté.

Effets utiles

AUTHELMINTIQUES

Absinthe

DIAPHORÉTIQUES

Bardane, bourrache, douce amère, patience, pensée sauvage, saponaire, sureau, tussilage

EMMÉNAGOGUES

Absinthe, armoise, safran, tanaisie

ÉMOLLIENTS

Consoude, guimauve, mauve, violette, chiendent,
figue, amandes douces

ERRHINS

Sauge en poudre, bétoine, euphorbe, muguet

ÉRUÉTIQUES

Arnica, racines de violettes
aussi 3 fleurs de camomille

EXPECTORANTS

Acore, aunée, hysope, bourgeons de sapin

NARCOTIQUES

Coquelicot, pavot

PURGATIFS DOUX

Chicorée, mercuriale, huile d'amandes douces

PURGATIFS VIOLENTS

Bryone, colchique, chélidoine

STIMULANTS DIFFUSIBLE EXCITANTS

Cresson, moutarde, raifort

STIMULANTS CARMINATIFS

Angélique, anis, carvi, cumin

STIMULANTS NERVINS

Acore, camomille, hysope, marrube, mélisse, menthe, millefeuille, narcisse, nénuphar, origan, safran, sauge, serpolet, verveine, valériane

TONIQUES AMERS

Chicorée, centaurée, fumeterre, gentiane

TONIQUES AMERS ET AROMATIQUES

Absinthe, aunée, houblon

TONIQUES ASTRINGENTS

Aigremoine, myrtilles, benoîte, ortie blanche,
pervenche, plantain, ronce

La plupart des plantes citées ci dessus sont utiles, soit associées à d'autres, pour traiter de cas particuliers dont le diagnostic, s'agissant de malaises et non de maladies fortes, n'a pas pu être posé.
Il en est ainsi de ce que l'on nommait autrefois « l'abattement », qui s'exprime par de l'asthénie, de la prostation, une grande fatigue.

Pensez donc à l'anémie qui s'apaise avec des sels de Schüssler et du fer, du biomalt, de la centaurée, de la gentiane et, en chromothérapie, avec du vermillon.

Un naturothérapeute doit être prudent pour s'occuper d'abcès, en raison des risques d'infection. Cependant, nous pouvons les faire mûrir avec des cataplasmes de fécule de pommes de terre et accompagner les soins d'un dépuratif, pour renouveler le sang, à l'aide de salsepareille, de centaurée, de gentiane et de fumeterre.

Propriétés thérapeutiques des plantes

AMER

Pour stimuler l’appétit, apaiser la colère,
stabiliser la tristesse

ANALGÉSIQUE

Pour atténuer la douleur

ANTIRHUMATISMAL

Pour apaiser les rhumatismes

ANTISÉPTIQUE

Pour panser les plaies, empêcher l’infection et prévenir
la putréfaction

ANTISPASMODIQUE

Pour calmer les troubles du système nerveux
et musculaire

APÉRITIF

Pour stimuler l’appétit

AROMATIQUE

Pour tonifier la digestion

AUTHELMINTIQUE / VERMIFUGE

Pour expulser les vers intestinaux

BACTÉRICIDE

Pour détruire les bactéries

BÉCHIQUE

Pour calmer la toux

CARDIOTONIQUE

Pour fortifier le cœur

CARMINATIF

Pour chasser les gaz de l’estomac et de l'intestin

CHOLAGOGUE

Pour favoriser l’évacuation de la bile

CHOLÉRITIQUE

Pour augmenter la sécrétion biliaire

DIAPHORÉTIQUE / SUDORIFIQUE

Pour faire transpirer

DÉPURATIF

Pour purifier le sang

DIGESTIF

Pour faciliter la digestion

DIURÉTIQUE

Pour accroître l’émission urinaire

EMMÉNAGOGUE

Pour faire venir les règles

ÉMMOLIANT

Pour calmer les inflammations

ERRHIN

Pour provoquer la sécrétion du mucus nasal

ÉRUÉTIQUE / VOMITIF

Pour provoquer le vomissement

EXPECTORANT

Pour dégager les voies respiratoires

FÉBRIFUGE

Pour faire descendre la fièvre

FLUDIFIANT

Pour rendre le sang plus fluide

GALACTAGOGUE

Pour favoriser la sécrétion lactée

HYPERTENSEUR

Pour élever la tension artérielle

HYPOTENSEUR

Pour abaisser la tension artérielle

HYPNOTIQUE

Pour apaiser, focaliser et stimuler le sommeil

LAXATIF / PURGATIF DOUX

Pour aller à selle et relâcher le ventre

NARCOTIQUE

Pour engourdir les sens et favoriser le sommeil

PECTORAL

Pour stimuler les voies respiratoires

PURGATIF / LAXATIF PUISSANT

Laxatif puissant

RÉSOLUTIF

Pour combattre les inflammations

SÉDATIF

Pour calmer l’excitation d’un tissu

SOPORIFIQUE

Pour provoquer le sommeil

STIMULANT

Pour renforcer une fonction organique

STOMACHIQUE

Pour activer la digestion

TONIQUE

Pour augmenter le tonus

VULNÉRAIRE

Pour cicatriser les plaies, les blessures
et ranimer la circulation

Quelques Maux

ACNÉ

Centaurée et cresson

ACIDE URIQUE

COLIQUES NÉPHRÉTIQUE, GOUTTE, GRAVELLE, RHUMATISMES

Écorce de frêne,
bardane, marron d'Inde, saponaire

CYSTITE

Véronique 40%
camomille 40%
prêle 20%

AMÉNORRHÉE

Absinthe, angélique, armoise, camomille, hysope,
marrube, mélisse, menthe, serpolet

ASTHME

Lierre terrestre, marrube, valériane, hysope, mélisse, menthe, millepertuis, serpolet

BRONCHITE

Bouillon blanc

CALCULS

Chiendent, genévrier, lierre terrestre

CATARRHE PULMONAIRE

Bouillon blanc, bourrache, coquelicot, guimauve, pulmonaire, sureau, tussilage, violette

CONTUSIONS

Arnica

INFLAMMATION OCCULAIRE

Bleuet casse lunettes

La bardane est cicatrisante; sa racine est diurétique.

Potion Magique
Il est préférable d'utiliser 2 à 3 plantes dans la préparation d'une tisane, plutôt qu'une seule.
L'effet d'une tisane est meilleure à jeun et 1h avant les repas.
Les proportions sont à calculer à l'aide d'un pendule; pour un radiesthésiste, c'est un jeu d'enfant.
Outre les tisanes, càd des infusions dont le temps d'infusage doit aussi être calculer, nous avons parfois recours
aux décoctions.

Il s'agit alors de faire bouillir la plante pendant un temps déterminé.
Ensuite laissez reposer entre 1 et 2 minutes, puis filtrer.

Ni en infusion, ni en décoction, les plantes ne doivent rester dans le liquide plus longtemps que nécessaire.

Seule exception
les bains des mains, des pieds et du corps entier.
Par exemple, si un jeune enfant n'arrive pas dormir, mettez du tilleul dans son bain.

Rappel
Le pourcentage en poids de chaque plante doit être dosé avec précision en fonction de l'individu que l'on aide à guérir.
La durée d'infusion aussi, ainsi que les quantités à boire et les instants à le faire.

Un conseil qui vaut de l'or
Toutes les 2 lunes, pendant 8 journées, prenez à jeun le matin une infusion de salsepareille, tout comme le Grand Schtroumpf ..

Pêle Mêle

PLANTES

CONFLITS

Fenugrec
(contient 17 corps chimiques)

Anémie, chute des cheveux, diabète, hémorroïdes

Céleri

Cœur, foie, reins

Ail, aubépine, chardon, gui, olive

Cœur, artères

Écorces de chêne et de noisetier, renouée

Cœur, veines

Saponaire et guimauve

Maux de gorge

Bouillon blanc, lavande, marrube, menthe

Poumons
(en inhalations)

Eucalyptus, hysope, menthe

Respiration

Anis étoilé, menthe, verveine

Maux d'estomac

Artichaut, carotte, pissenlit, romarin

Foie

Bourdaine, fleurs de pêchers, melon, pruneaux, rhubarbe

Intestin, constipation

Grande consoude, ortie, renouée

Intestin, diarrhée


Trio Miraculeux

AIL

CHOU

SAUGE

Contient 25 substances

antibactérien, antiseptique, antibiotique, fortifiant

Antibiotique, antidiabétique

Équilibrant, tonifiant digestif et nerveux

Artériosclérose, asthme, tuberculose, vieillissement

Cirrhose, rhumatisme, tumeur

En cas d'épuisement mental
et physique

Pour les Dames
Remarquables sont l'alchémille vulgaire, l'alchémille millefeuille, la capsette (bourse à pasteur), ainsi que la camomille.

Jacques Curchod

Christian Rey